Naoto
Otomo

 

chef d’orchestre /  conductor

1991- Chef d’orchestre invité de l’Orchestre Symphonique de Tokyo

1994- Chef d’orchestre permanent de l’Orchestre Symphonique de Kyoto

Considéré comme un des grands chefs d’orchestre de notre génération, Naoto Otomo (Ohtomo) dirige régulièrement différents orchestres au Japon. Lors de ses derniers concerts, il a dirigé entre autres les 3ème et 9ème symphonies de Mahler, les 1er et 2ème symphonies d’Elgar, la 1ère symphonie de Walton, la Turangalîlâ Symphonie de Messiaen, la 3ème symphonie de Bernstein, Kullervo de Sibélius, la Damnation de Faust de Berlioz et The seven last words from the cross de James MacMillan.

Depuis 1992, Naoto Otomo et le compositeur Shigeaki Saegusa allient leur talent pour constituer l’orchestre symphonique Virtuose du Japon. Cet orchestre est composé de 100 membres émanant des 9 meilleurs orchestres japonais et se produit chaque année dans les plus grandes villes du Japon. La télévision NHK, la radio ainsi que les CD de Sony et d’Alfa Music ont rapidement permis à cet ensemble de jouir d’une grande notoriété.

Naoto Otomo a fait ses débuts à l’opéra en Novembre 1988 avec Freischütz de Weber, acclamé par la presse et le public. Fort de ce succès, il a enchaîné successivement différentes productions d’opéra comme Orfeo ed Euridice de Gluck avec le Théâtre des Arts Nissay de Tokyo (1990-1991) ; Rigoletto de Verdi avec la fondation Opéra Nikikai (1991-1992) ; la Flûte enchantée donnée au théâtre des Arts d’Aichi (1992-1993). Lors de sa saison 1997, il a également dirigé une première mondiale,  Chushingura de Shigeaki Saegusa.

La carrière de Naoto Otomo s’est enrichie de la présence d’artistes de renommée internationale : les violonistes comme Gil Shaham, Régis Pasquier, Augustin Dumay, Frank Peter Zimmermann, Joshua Bell, Shlomo Mintz et Jean-Jacques Kantorow ; les altistes Yuri Bashmet et Gérard Caussé ; les violoncellistes Mario Brunello et David Geringas ; les pianistes Radu Lupu, André Watts, Stephen Kovacevich, Huseyin Sermet, Bruno Leonardo Gelber, Ivan Moravec, Jean-Yves Thibaudet, Cyprien Katsaris, Jean-Phillipe Collard, Cristina Ortiz et Hélène Grimaud ; le trompettiste Maurice André ; le ténor José Carreras...

Né à Tokyo en 1958, Naoto Otomo a étudié auprès de chefs comme Seiji Ozawa, Kazuyoshi Akiyama, Morihiro Okabe et Tadaaki Otaka. Ses études l’ont aussi conduit à travaillé avec des chefs d’orchestre éminents comme André Prévin, Leonard Bernstein, et Igor Markevitch.

A l’âge de 21 ans, Naoto Otomo fut nommé chef assistant de l’Orchestre symphonique NHK et fit ses débuts avec l’orchestre à l’âge de 22 ans. Après 5 ans à l’orchestre symphonique de NHK, on le retrouve en poste à l’orchestre Philharmonique du Japon et à l’orchestre Philharmonique d’Osaka.

Il a été nommé chef permanent de l’orchestre symphonique de Tokyo depuis 1991, principal chef à l’orchestre symphonique de Kyoto depuis 1994. Durant ce temps, il a parcouru l’Europe et l’Asie du Sud-Est lors de nombreuses tournées couronnées de succès avec l’orchestre symphonique de Tokyo ou le Philharmonique d’Osaka.

Lorentz Concerts
14 rue de Tocqueville
75017 Paris
Tél > +33 (0)1 42 66 12 32
Fax > +33 (0)1 42 68 08 87